Biographie

Lukas Hasler fait actuellement ses études d’organiste concertiste et à la Kunstuniversität de Graz (Autriche) avec le professeur Ulrich Walther, après une année d’échange à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg (France) auprès de Johann Vexo. Il a par ailleurs obtenu en 2019 un Master de gestion culturelle et médiatique à l’Université Libre et Hanséatique de Hambourg, en obtenant la même année sa licence d’orgue avec mention. Outre sa contribution à l’inauguration du « Festival de Salzbourg », il se produit aussi par exemple aux « Tiroler Festspiele Erl » (Festival Tyrolien d’Erl), à l’ « Orgelsommer » (Eté de l’orgue) de Saint-Florian sur l’orgue d’Anton Bruckner, au Festival d’orgue international de Düsseldorf (IDO) en Allemagne ou encore au Festival de musique de l’orchestre philharmonique de Volgograd en Russie. En plus de son activité de concertiste international qui l’amène à se produire en Europe, en Asie, ainsi que dans les plus grandes cathédrales des États-Unis, Lukas Hasler donne régulièrement des master-class, notamment au conservatoire de Madrid. Lukas Hasler a été lauréat à plusieurs reprises du concours « Prima la Musica » à l’orgue, et a remporté le « Grand Prix » du Concours international d’orgue de Malte en 2019. En 2013, le « Landeskulturpreis des Landes Steiermark » (Prix de la culture du Land de Styrie) lui est décerné dans la catégorie « Hochbegabte Jungmusiker » (Jeunes musiciens doués) auquel s’ajoute en 2014 le prix spécial « Bärenreiter » pour la meilleure interprétation de J-S. Bach. En 2015, Lukas est finaliste au concours de composition « Jugend komponiert » (Jeunes compositeurs) où il réussit à convaincre le jury par ses suites pour piano et violon. À de maintes reprises, le jeune organiste et compositeur a participé à des master-class, notamment celles de Jean Guillou, Ton Koopman, Ludger Lohmann ou encore Skip Sempé. Lukas Hasler est aussi chef de chœur et se voue par ailleurs aux arrangements de transcriptions pour orgue. En été 2019, il a publié son premier album solo, intitulé « A Portrait », comprenant des œuvres de Bach, Liszt, Dupré ainsi que des improvisations. Il a été élu l’année suivante « révélation de l’année » par le journal Kleine Zeitung. Avec plus de 50 000 followers sur Facebook, Instagram, YouTube et Twitter il est un des organistes les plus suivis sur les réseaux sociaux dans le monde.

www.LukasHasler.com

 

Cliquez ici pour télécharger la biographie en pdf ou docx

Pin It on Pinterest